SCIENCES EXPERIMENTALES

 

Accueil
>

 

Culture scientifique
>

 

réforme du collège
>
Organisation thématique des programmes
L'Evolution
  1. Séquence introductive
  2. Constructions scientifiques et didactiques de la notion d'évolution
Fonctionnement de la planète Terre
Responsabilité humaine
  1. Santé
  2. Education au développement durable
Différents niveaux de compréhension du vivant
Maîtrise de la langue
  1. Séquence introductive
  2. Éléments d'information et de réflexions
  3. Des exemples de pratique en SVT
Démarches en SVT
  1. Séquence introductive
  2. Des exemples de démarches en SVT
Evaluation et socle commun en SVT
SVT et TICE
  1. Séquence introductive
  2. SVT et B2i
  3. Valeurs ajoutées des pratiques TICE et SVT
  4. Des exemples de pratiques en SVT
Ressources en SVT
  1. Ressources scientifiques et pédagogiques

 

Textes & règlements
>

 

 

 

 

 

Réforme du college
Responsabilité humaine

SVT et Responsabilités inhérentes à la puberté :
LA CONTRACEPTION

 Niveau concerné : classe de quatrième

Objectif : connaître le mode d’action, les avantages et les inconvénients des différentes méthodes de contraception pour pouvoir faire un choix raisonné de la méthode la plus adaptée à ses besoins.

Programme : Partie Transmission de la vie chez l’homme.

Comprendre le principe de différentes méthodes contraceptives. Le niveau de formulation retenu est le suivant :

  • Les pilules ou implants empêchent la production d’ovules
  • Les préservatifs empêchent la rencontre des gamètes
  • Le dispositif intra utérin (stérilet) empêche l’implantation de l’embryon dans l’utérus.
  • L’élève doit connaître l’existence de la pilule dite « du lendemain » et les modalités de son utilisation. Cependant c’est après l’étude de la notion d’hormone (partie « relation au sein de l’organisme ») que l’enseignant précisera aux élèves l’emploi exceptionnel de cette pilule au regard des doses massives d’hormones délivrées.

Durée : 3 heures

Trace écrite

Activités pédagogiques

Choisir sa contraception

Rappel sur la fécondation et le début de la grossesse (vu normalement avant ce chapitre).

La puberté est la période de la vie où un être humain devient capable de se reproduire. Dès l’apparition des règles chez la femme et les premières éjaculations chez l’homme, un rapport sexuel peut être fécondant.

Comment éviter une grossesse non désirée lors de relations sexuelles ? Quelles sont les différentes méthodes existantes ? Sont-elles efficaces ? Quels sont leurs avantages et leurs inconvénients ?

I - La contraception.

La contraception est l’ensemble des méthodes visant à éviter, de façon réversible et temporaire, la fécondation.

II - Les méthodes de contraception locale.

Les méthodes de contraception locale empêchent physiquement et/ou chimiquement la rencontre des spermatozoïdes et des ovules. Parmi ses méthodes, la plus utilisée et la plus efficace est l’utilisation de préservatifs (seule protection efficace également contre les MST).

III - Les méthodes de contraception hormonale.

Les méthodes de contraception hormonales empêchent la fécondation en bloquant l’ovulation et/ou en modifiant les sécrétions vaginales et la muqueuse utérine ce qui bloque la progression des spermatozoïdes dans les voies génitales de la femme.

IV - La contraception d’urgence.

Cette méthode de contraception s’utilise après un rapport sexuel non protégé et vise à empêcher l’ovulation ou l’implantation de l’embryon dans l’utérus. C’est une méthode qui ne doit être utilisée que dans l’urgence et non pas comme une contraception régulière (voir partie « les relations au sein de l’organisme).

Voir tableau sur les différentes méthodes contraceptives : mode d’action, efficacité, avantages, inconvénients.

V – Comment réagir après un rapport non protégé ?

Un rapport non protégé entraîne systématiquement un risque de grossesse (et ce dès le premier rapport sexuel). On peut alors utiliser les méthodes de contraception d’urgence (la pilule du lendemain est délivrée gratuitement et anonymement dans les pharmacies, par les infirmières scolaires, par les médecins et dans les centres de planning familial).

Attention, un rapport non protégé entraîne également des risque d’infection par les MST, il est alors conseillé d’en parler avec un médecin ou l’infirmière scolaire.

BILAN : Le choix de la méthode contraceptive est un choix personnel (ou de couple) qui se fait selon ses besoins, sa sexualité, ses convictions et ses antécédents médicaux. La consultations d’un médecin est fortement conseillée avant l’utilisation des ses différentes méthodes (certaines méthodes contraceptives ne sont d’ailleurs disponibles que sur ordonnance).

Activité 1 : mode d’action, efficacité, avantages et inconvénients des différentes méthodes contraceptives disponibles.

La trame du tableau « mode d’action, efficacité, avantages et inconvénients des différentes méthodes contraceptives » est distribuée aux élèves (annexe 1 : tableau complété). Ce tableau va ensuite être complété grâce à l’utilisation d’un site Internet :(http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/
contraception_ivg/contracep_ivg34.htm)
et d’un logiciel d’animation (fecondation.exe).

La trame du schéma du mode d’action des différentes méthodes contraceptives est distribué aux élèves qui peuvent le compléter grâce aux informations recueillies précédemment (annexe 2 : schéma complété).

Activité 2 : Avantages et inconvénients des différentes méthodes contraceptives.

Après avoir fait compléter en devoir personnel à la maison un questionnaire vrai/faux aux élèves sur les avantages et les inconvénients des différentes méthodes contraceptives (voir annexe 3), une discussion sur les avantages et les inconvénients des différentes méthodes contraceptives peut être menée à partir du tableau précédemment complété et du site Internet.

C’est l’occasion d’insister sur l’importance du couplage des différentes méthodes (pilule notamment) avec l’utilisation du préservatif (efficacité et protection contre les MST). C’est également l’occasion de discuter des fausses idées et préjugés sur les différentes méthodes contraceptives.

Il est aussi possible de traiter ici de « comment réagir lors d’un rapport non protégé ? ».

Activité 3 : Choisir sa contraception.

A partir du tableau indiquant la proportion de femmes utilisant les différentes méthodes contraceptives (annexe 4), une discussion avec les élèves sur le choix des méthodes contraceptives (pilule = méthode la plus fréquemment utilisée ; importance de combiner la pilule et le préservatif ; danger association tabac + pilule)

Bilan : le choix de la méthode de contraception est un choix personnel.

Pour cette activité, il est possible de faire venir un intervenant extérieur (planning familial par exemple) ou l’infirmière du collège.