Votre navigateur ne supporte pas JavaScript. L'affichage de cette page risque de s'en trouver perturbé Canopé Bordeaux : CRDP Aquitaine
Faire entrer l'école dans l'ère du numérique
Rechercher
Réseau CANOPÉ
Canopé Bordeaux
Dordogne Gironde Landes Lot-et-Garonne Pyrénées-Atlantiques

 

La classification Dewey

 

(à partir de la XXIe édition abrégée de 1998)
Présentation générale Melvil Dewey et la CDD
Né en 1851 dans l'Etat de New York, Melvil Dewey joua un rôle de premier plan dans le domaine de la bibliothéconomie américaine et même mondiale. Il publia dès 1876, la première version de sa classification. La 18ème édition parut en 1971. La 21ème en 1998.

Mises à jour et éditions de cette classification
Depuis la 15ème édition de 1951, Forest Press a publié une nouvelle table tous les 6, 7 ou 10 ans (16ème édition en 1958, 17ème en 1965, 18ème en 1971, 19ème en 1979, 20ème en 1989, 21ème en 1998). Dans ces nouvelles éditions, certains indices ont été libérés car leur contenu a été reporté sous un indice plus général, tandis que d'autres, correspondants à des notions nouvelles, ont été introduits.
De plus, il existe des versions intégrales en anglais et des versions abrégées en français. L'édition abrégée peut convenir facilement aux collections atteignant jusqu'à 20 000 volumes.

Commande  : au Cercle de la librairie pour l'édition abrégée :
                         35, rue Grégoire-de-Tours, 75279 Paris cedex 06 
                         Tel 01 43 29 10
ou en librairie (28 euros, prix 2005)



Les notions introduites au fil du temps ont été de plus en plus nombreuses et fines.
Certaines tranches ont été entièrement refondues : les mathématiques et le droit, la sociologie et les partis politiques, l'informatique et la musique.

Principes généraux
Adoption d'un système décimal, universel, basé sur un système d'indices
Il existe 10 classes, chacune des classes est numérotée de 000 à 900.
Chaque classe comporte 10 divisions au plus, divisées d'une façon identique
100, 110, 120 ...190 ; 200 ...290, etc.
A son tour, chaque division comporte 10 subdivisions : 110, 11, 112 ...119
Notation : par convention aucun indice ne peut avoir moins de 3 chiffres. On les construit ensuite par groupe de 3 .
Le 0 qui doit être mentionné a une valeur de généralité. Pour les indices dépassant trois chiffres, un point doit séparer les trois premiers des suivants :
                       538.2  : aimants et induction magnétique. 
Mais si l'indice dépasse 6 chiffres, on laisse généralement un espace entre le sixième et le septième :
                      944.081 6 : Histoire de France, de 1939 à 1945.
Les tables principales
000 généralités
100 philosophie
200 religion
300 sciences sociales
400 langues
500 sciences pures
600 techniques
700 arts
800 littérature
900 géographie et histoire générales
Exemple de développement :
600 techniques
630 agriculture
  634 vergers
  634.3 agrumes
Les7 tables auxiliaires
1) Subdivisions communes
Elles peuvent être ajoutées à n'importe quel indice issu des tables générales.
Toujours précédées d'un zéro, elles permettent de préciser :
                        -la forme d'un ouvrage ex : -03 dictionnaire, -05 périodique
                        -son approche, histoire ou géographie du sujet : -09
                        -étude et enseignement de : -07
                       

2) notations géographiques
Elles sont traduites par les chiffres -1 à -9, chiffres subdivisés autant que nécessaire (voir Table 2 de l'édition papier). 
ex : -447 72 Landes
Elles ne peuvent être ajoutées à l'indice principal que lorsque c'est indiqué dans les tables générales

3) subdivisions des langues
Elles ne peuvent être utilisées que derrière un indice de la classe 400 (avec les indices de base 420-190) selon les instructions
ex : .11 alphabet
4) notation des littératures
ex : -1 poésie
Elles peuvent être ajoutées aux indices de base dans la classe 800
5) notations  pour les groupes raciaux, ethniques, nationaux (nord-américains, nordiques,
italiens, grecs, juifs etc.
).

Elles complètent directement un indice principal quand le permet une note dans la table générale.
Ex : -49 Catalans
6) notation des langues
ex : -61 espagnol
      -41 français

7) notations des personnes (enfants, adolescents, frères etc.)
Elles ne peuvent être ajoutées que sur instructions. 
Ex -054 enfants.

 Les indices auxiliaires ne doivent jamais être utilisés seuls. Ils complètent et précisent les indices de la Table principale, c'est pourquoi ils sont précédés d'un tiret dans les tables auxiliaires. Ce tiret ne doit pas être reproduit lors de l'élaboration de l'indice.

Utilisation de la classification Dewey
(Se reporter à la présentation générale de la 21ème édition p. 42 à 55. )
Élaboration des indices dans la Dewey :


La plupart des sujets peuvent s'exprimer avec un indice des tables générales. Cependant quelquefois, le sujet n'est pas prévu dans les tables générales et il faut alors utiliser les tables auxiliaires et élaborer un indice . Il y a deux méthodes pour élaborer un indice :

  1. Sans instruction expresse : On peut développer tout indice des tables générales avec un indice issu de la table auxiliaire 1 "subdivisions communes". Ainsi à n'importe quel indice, on peut ajouter 03 pour indiquer qu'il s'agit d'un dictionnaire.
    Les indices des autres tables auxiliaires 2 à 7 ne sont utilisées que sur instruction expresse contenues dans la table générale.
  2. Sur instruction :
    Pour certaines rubriques, il existe des instructions pour développer les indices de la table générale avec un autre indice de la table générale ou des tables auxiliaires 2 à 7.
    Ex : à la rubrique 324.2 partis politiques, existe une note "partis politiques des différents pays, ajouter à 342.2 les notations .4-.9 de la table 2 (= table des notations géographiques).
La table 1 : Subdivisions communes
Elles s'utilisent surtout pour indiquer la forme du document (par ex. qu'il s'agit d'une bibliographie ou d'un dictionnaire) ou le point de vue (par ex. qu'il s'agit d'un point de vue historique, pédagogique ou géographique).
Ces subdivisions communes commencent toutes par 0 et se collent à l'indice principal issu de la table générale.
      624.2 (ponts) + 028 (subdivision commune pour indiquer les techniques et procédés) donne 624.202 8

Si l'indice principal comporte déjà un 0 ou deux 0, on supprime ceux-ci.
    800 (littérature) + 03 (subdivision commune pour indiquer la forme dictionnaire) ne donne pas 800.03 mais 803.
    610 (médecine) + 09 (subdivision commune pour indiquer le point de vue historique) ne donne pas 610.09 mais 610.9.

Il y a de nombreuses exceptions à cette règle (voir "Classification décimale de Dewey : guide pratique").

Règle d'or : lorsqu'on fabrique un indice, aller toujours consulter les tables générales pour vérifier que l'indice élaboré n'est pas déjà présent avec une signification autre.
La table auxiliaire 2 : régions géographiques, périodes historiques, personnes
Les périodes historiques sont notées de 01 à 05, les régions et territoires en général par 1, les personnes par 2, les lieux du monde antique par 3, les lieux du monde moderne (continents et pays) de 4 à 9. On ne peut utiliser ces indices auxiliaires n'importe comment et n'importe quand.
  -Il faut que dans la table générale figure une note d'addition du type "Ajouter à 641.59 (cuisine régionale) la notation 4-9, Table 2
  -Lorsqu'il n'y a pas de note d'addition, et que la notion s'avère indispensable à signaler, on peut toujours utiliser la subdivision commune 09 de la table 1 et y ajouter les notations de la table 2.
          le travail des femmes en Chine :
                    331.4 indice de la table générale pour les travailleuses
                  + 09 subdivision commune (table 1)
                  + 51 pour la Chine, indice auxiliaire de la table 2.
Ce qui donne 331.409 51 pour exprimer le travail des femmes en Chine.

Cela produit malheureusement des indices assez longs.
Les tables auxiliaires 5, 6, 7 : groupes ethniques, groupes de personne, langues
Peu utilisées, on les passera sous silence.
A noter que, comme la table 2, on ne peut les utiliser sans mention expresse dans la table générale.
La table auxiliaire 3 : pour les littératures
Sa caractéristique est qu'elle ne peut s'employer qu'avec la classe 800, classe des littératures.
Elle sert à indiquer les genres (poésie, roman ...) et sous-genres littéraires (poésie épique ...), les périodes, les courants littéraires (réalisme, symbolisme ...), thèmes, littératures particulières.

Lorsqu'on est amené à fabriquer un indice à l'aide de cette table, il faut toujours respecter l'ordre de priorité des éléments de l'indice suivant : la langue, le genre littéraire, la période, la forme.
     une étude sur le roman français depuis 1945. 
En premier lieu, on cherche la langue, c'est le français donc 4, puis le genre, c'est le roman donc 3, puis la période, c'est "depuis 1945", donc 914, ce qui donne 843.914.

Attention : les périodes pour les littératures générales d'un pays sont à prendre dans la table principale et non dans la table auxiliaire 2.

Le plus souvent, la table générale 800 a prévu des indices déjà élaborés pour 95 % des sujets présents dans nos centres.
La table 4 : subdivisions des langues
Sa caractéristique est qu'elle ne peut s'employer qu'avec la classe 400 : "langues" et sert à indiquer qu'il s'agit d'un dictionnaire, d'une grammaire, d'une ouvrage sur la phonétique etc ... 
Ces indices auxiliaires peuvent se combiner avec les indices de base correspondant à chaque langue 42 langue anglaise, 43 langue allemande, 44 langue française ...
    42 langue anglaise + 5 grammaire donne 425 grammaire anglaise

Le plus souvent, la table générale 400 a prévu des indices déjà élaborés pour 95 % des sujets présents dans nos centres.
Conclusion
Règles à respecter pour la cotation :
Penser le CDI en terme d'organisation générale des fonds documentaires.

Si l'existence de fonds séparés paraît incontournable, éviter cependant la multiplication des systèmes de cotation (séparer les vidéos des livres n'empêche pas de les coter en Dewey).

La cotation doit être cohérente : deux documents traitant du même sujet à l'intérieur d'une même discipline doivent avoir le même indice.

La cotation doit être évolutive et suivre la fluctuation des fonds et les transformations de la classification elle-même (il faut toujours posséder la dernière édition). 

La Classification Dewey est très complexe et requiert de la subtilité lorsqu'on veut élaborer soi-même des indices. Prudence donc. La signalisation des rayonnages doit indiquer l'indice et sa traduction en clair. Les classes et cent premières divisions (au moins celles qui comportent des documents) doivent être indiquées clairement (cf tableau : les cent cases du savoir).


L'utilisation de la "marguerite" inventée pour les BCD n'est pas exclue pour les collèges
 

Pour ceux qui veulent tout savoir sur la Dewey, un livre remarquable dont voici les références : Classification décimale de Dewey : guide pratique / Loïs Mai Chan, John P. Comaromi .- Montréal : Asted, 1995

Classification décimale Dewey en 1 page
http://www.ebsi.umontreal.ca/jetrouve/biblio/dewey2.htm

Dewey » intégrale »
http://www.mrugala.net/Divers/Dewey.html

Le classification décimale Dewey, ce n'est pas sorcier !
http://www.ebsi.umontreal.ca/jetrouve/biblio/dewey.htm

Cours
http://netx.u-paris10.fr/eadmediadix/formation/Indexation/&siteIndex.htm

 "Dewey simplifiée et table des cotations de la DDLL", provenant de la Direction départementale du livre et de la lecture (Hérault).
http://simon.addareyss.free.fr/documents-divers/villenet-hamel-ddll-2006-dewey-simplifiee.pdf


Séquences 6e de découverte du CDI :
http://ww2.ac-poitiers.fr/doc/spip.php?article135

 
 

 © CRDP Aquitaine   Marie-France Bordenave (CDDP de la Gironde), Josiane Ducournau (CRDP d'Aquitaine)
  Tous droits réservés. Limitation à l'usage non commercial, privé ou scolaire.



75, cours d'Alsace-et-Lorraine - CS 91665 - 33075 BORDEAUX CEDEX - Tél : 05.56.01.56.70 - Fax : 05.56.81.63.67
©   22/11/2017           

Nous utilisons les composants ABCpdf pour la conversion HTML vers PDF et ImageGlue pour le traitement des images.