Votre navigateur ne supporte pas JavaScript. L'affichage de cette page risque de s'en trouver perturbé Canopé Bordeaux : CRDP Aquitaine

Ressources humaines

Inspection académique de la Dordogne

Aspects organisationnels
Pour le 1er degré, IEN Périgueux 1 : M. LAGRANGE

05 53 53 83 83 / ce.ien-perigueux1@ac-bordeaux.fr
Pour le 2nd degré, IEN IO : M. LAVERGNE
05 53 02 84 81 / ce.ia24-io@ac-bordeaux.fr

Aspects financiers
Service action éducative :
M. NAVARRO
05 53 02 84 73
ce.ia24-aed@ac-bordeaux.fr

Enseignants itinérants spécialisés Français Langue Etrangère

Moitié nord de la Dordogne : Stéphanie BOR
Tél : 06.82.15.68.58
Mail : borlascaud-stephanie@bbox.fr

Moitié sud de la Dordogne : Bruno ARFEUILLE
Tél : 06.10.64.55.73
Mail : bruno.arfeuille@libertysurf.fr

 

Que faire les premiers jours ?

1. Présenter l’élève et lui faire visiter l’école.

    Chaque élève de la classe se présente avec la même tournure : " Bonjour. Je m’appelle.…J’ai … ans."
    A la fin, l’élève non francophone s’approprie cette tournure et se présente à son tour.

2. Instaurer un fonctionnement en tutorat pour faciliter l’intégration.

3. Vérifier si l’élève est lecteur/scripteur.

4. Travailler le vocabulaire de base.

  1. Le matériel scolaire : utiliser par exemple la fiche thématique " L’école "
  2. Les jours de la semaine.
  3. Les verbes des consignes.
  4. L’alphabet.
  5. Les nombres.
  6. Les couleurs.
  7. Les aliments ( 3 fiches thématiques : les aliments, les fruits, les légumes ).

5. Instaurer des rituels à l’oral.

 

6. Travailler des dialogues de base : " Je me présente ".

Le professeur fait répéter à chaque élève non francophone tous les jours un dialogue qui pourrait avoir pour titre " Je me présente. "

" Comment tu t’appelles ?

Grâce à la répétition des expressions " Tu es…. Je suis ", ce dialogue permet d’introduire le verbe être conjugué au présent.

7. Travailler des dialogues de base : " Ma famille ".

 

Le professeur fait répéter à chaque élève non francophone tous les jours un dialogue sur ses parents. Ce dialogue pourrait avoir pour titre " Ma famille ". Le professeur trace en haut de la feuille un arbre généalogique en dessinant des hommes et des femmes, des petits garçons et filles. Au-dessous du dessin représentant son élève, il écrit son prénom et son âge. Il peut montrer ces dessins à son élève au fur et à mesure du dialogue.

" Tu as un frère ?

Grâce à la répétition des expressions " Tu as… J’ai… Il a… Elle a… ", ce dialogue permet d’introduire le verbe avoir conjugué au présent. Ce dialogue permet également d’introduire la distinction masculin/féminin et les adjectifs possessifs : " Mon frère / Ma sœur….Mon père / Ma mère….Mon oncle / Ma tante… Mon grand-père / Ma grand-mère ".

8. Travailler des dialogues de base : " Je vais à l’école ".

Le professeur dessine son élève en train de marcher vers son école, le cartable à la main. Il écrit sous le dessin de l’élève son prénom et sous le dessin de l’école, il écrit le mot " Ecole ". Il dessine dans la cour de l’école des garçons et des filles qui s’amusent. Ensuite, il montre le dessin représentant l’élève non francophone et il lui demande :

" Qu’est-ce que tu fais ?

Pendant tout ce dialogue, l’élève non francophone ne peut pas répondre : c’est donc à le professeur de dire les phrases de réponse et de les lui faire répéter.

( Cette réponse ne peut être comprise par l’élève que si les jours de la semaine ont déjà été vus )

( Le professeur dessine les réponses possibles ou les montre sur le mini-lexique de Lecture Plus ou sur n’importe quel autre imagier )

(Le professeur dessine l’adulte, l’enfant ou le groupe d’enfants qui accompagne l’élève)

(Le professeur dessine une pendule indiquant neuf heures)

Grâce à la répétition des expressions " Tu vas….Je vais ", ce dialogue permet d’introduire le verbe aller conjugué au présent, ainsi que les adverbes interrogatifs pourquoi, où, quand, comment, avec qui, à quelle heure, etc.

9. Travailler des dialogues de base : " Mon emploi du temps ".

Le professeur dessine une pendule, les aiguilles indiquant neuf heures moins dix.

" Quelle heure est-il ?

Pendant tout ce dialogue, l’élève non francophone ne peut pas répondre : c’est donc à le professeur de dire les phrases de réponse et de les lui faire répéter.

( Pendant tout ce dialogue, le professeur peut illustrer chaque phrase de réponse par le

dessin correspondant )

Le professeur dessine une pendule, les aiguilles indiquant neuf heures.

" Quelle heure est-il ?

Le professeur dessine une pendule, les aiguilles indiquant dix heures et demie.

Le professeur dessine une pendule, les aiguilles indiquant onze heures moins le quart.

Le professeur dessine une pendule, les aiguilles indiquant midi.

Le professeur dessine une pendule, les aiguilles indiquant une heure et demie.

Le professeur dessine une pendule, les aiguilles indiquant trois heures.

Le professeur dessine une pendule, les aiguilles indiquant trois heures et quart.

Le professeur dessine une pendule, les aiguilles indiquant quatre heures et demie.

Ce dialogue permet d’introduire la lecture de l’heure en français. Le professeur peut rajouter au fur et à mesure des précisions sur la matière étudiée à telle ou telle heure de la journée : " A neuf heures, qu’est-ce que tu travailles ?

10. Travailler des dialogues de base : " Le matin. "

 

Le professeur dessine l’élève non francophone en train de dormir dans son lit. Il écrit au-dessous le prénom de l’élève. A côté, il dessine une table de chevet avec un réveil posé dessus. Il peut aussi dessiner une fenêtre à travers laquelle on voit la nuit noire, la lune, les étoiles….

" Qu’est-ce que tu fais ?

( Le professeur peut mimer quelqu’un qui dort )

Ensuite, il fait un deuxième dessin : il dessine l’élève dans son lit avec les yeux ouverts et le réveil qui sonne. Le professeur peut aussi montrer l’image du réveil qui sonne dans le mini-lexique du classeur Lecture Plus, Accès Editions, ou dans n’importe quel autre imagier.

" Le réveil sonne. Répète.

( Le professeur peut mimer quelqu’un qui dort et qui se réveille )

( Le professeur peut dessiner quelques réveils indiquant sept heures, sept heures et quart, sept heures et demie….L’élève pourra montrer le réveil correspondant à son cas )

( Le professeur peut mimer quelqu’un couché qui se lève )

( Le professeur peut mimer quelqu’un qui s’habille. L’élève va peut-être acquiescer. Il va peut-être marquer sa désapprobation. Il va peut-être mimer ce qu’il fait juste après s’être levé. Le professeur suivra alors les mimes de l’élève et les écrira en français au fur et à mesure. Il s’adaptera à ce que lui mimera son élève pour écrire le dialogue. Le dialogue qui va suivre n’est donc qu’un simple exemple )

( Le professeur peut mimer quelqu’un qui mange )

( Le professeur peut montrer des images de différents aliments dans la fiche " Les aliments ",dans le mini-lexique de Lecture Plus ou dans n’importe quel autre imagier )

( Le professeur peut mimer quelqu’un en train de boire )

( Le professeur peut montrer des images de différentes boissons )

( Le professeur peut dessiner une table avec plusieurs chaises. Sur une des chaises, il dessine l’élève non francophone. Au-dessous, il écrit son prénom. Il montre les chaises vides )

(Le professeur peut mimer les expressions suivantes)

(Le professeur peut montrer l’image dans le mini-lexique ou dans n’importe quel imagier )

( Le professeur peut mimer quelqu’un en train de se peigner )

( Le professeur peut dessiner plusieurs pendules indiquant des heures différentes )

Grâce à la répétition des expressions " Je me réveille…Je me lève…Je m’habille…Je me lave les mains…Je me peigne…Je me range…", ce dialogue permet d’introduire les verbes pronominaux conjugués au présent.