Votre navigateur ne supporte pas JavaScript. L'affichage de cette page risque de s'en trouver perturbé Canopé 24 : Gestionnaire de fichiers 2012
Faire entrer l'école dans l'ère du numérique
Rechercher
Réseau CANOPÉ
Canopé Bordeaux
Dordogne Gironde Landes Lot-et-Garonne Pyrénées-Atlantiques

 

Dimanche 27 janvier 2013
Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’humanité

Le CIDEM (en partenariat avec le Ministère de l’Education nationale )  se propose d’accompagner les établissements scolaires dans leur réflexion avec les élèves sur l’Holocauste et les génocides reconnus.

 Pour ce faire nous vous proposons plusieurs supports pédagogiques :

 

L'AJPN vous propose d'aborder cette journée sur le thème des enfants cachés avec :

  • L' exposition itinérante (réservation : http://www.ajpn.org/lenfantcachee.html
  • La BD L'enfant cachée
  • Des témoins ou des enfants cachés
  • Présentation d'un documentaire ou un film de fiction :
    • Amis des Juifs, de Bernard Debord et Cédric Gruat, 2007, 52 min : Une ordonnance allemande rend obligatoire en zone Nord le port de l’étoile jaune. Des étudiants résistants portent des étoiles fantaisistes sur les Champs-Elysées et le boulevard St Michel, avec à la place de « juif » : « zazou », « auvergnat », « J 3 », de même dans plusieurs villes de province.
    • Attention aux enfants, de José Ainouz, 2010, 94 min : 60 ans après le génocide, des orphelins de la Shoah témoignent. Ils ont tous vécu à Montmorency entre 1939-1940 ou entre 1945-1960. Les uns dans la maison Helvetia, les autres au Renouveau. Pendant de longues années, ils ont refusé de parler, de dire leur colère vis-à-vis d'une société qui a endengré une telle horreur. Aujourd'hui ils racontent leur enfance cachée, la séparation et l'envoi de leurs parents dans les camps de la mort... Leur séjour dans ces maisons d'accueil...
    • Destins d'enfants cachés, de Benoit Cornuau, écrit par Simon Ostermann : Des enfants juifs cachés durant la Seconde Guerre mondiale au Centre de la France, dans le Berry, région en partie traversée par la ligne de démarcation, nous livrent pour la première fois les souvenirs de ces moments d'enfance, des histoires pleines d'humanité.  
    • Désobéir, de Joël Santoni , 90 mn  : Aristides de Sousa Mendes, consul du Portugal à Bordeaux en juin 1940, va délivrer des milliers de visas pour la vie.
    • Pasteurs et passeurs, de Samuel et Anne-Sylvie Debard, 60 mn : De 1941 à 1945, dans le Risoud, entre une France occupée et un gouvernement helvétique complaisant, des femmes et des hommes faisant fi de la fermeture des frontières établirent une chaine de solidarité pour sauver juifs, résistants et permettre le transit de renseignements essentiels aux alliés.

 


Nous contacter
4 bis, rue Albert Pestour - 24 000 PERIGUEUX - Tél : 05.53.09.85.83
©   16/12/2017           

Nous utilisons les composants ABCpdf pour la conversion HTML vers PDF et ImageGlue pour le traitement des images.